23 mai 2008

Kris Peeters le parano

Le ministre-président flamand accuse les francophones de salir la Flandre. Il serait peut-être temps que cette Flandre se rende compte que si tout le monde la pointe du doigt, le problème ne vient pas des autres, mais d'elle-même. Une remise en question en profondeur serait peut-être plus profitable que d'investir uniquement sur les apparences.