14 septembre 2006

Liban

Israël démolit (nombre d'infrastructures civiles, totalement étrangère à la guerre, notamment ; et en déclenchant une marée noire dans la foulée), et ce sont d'autres états (notamment européens) qui vont financer la reconstruction. Pourquoi ne paient-ils pas la facture ? Ca les ferait peut-être réfléchir à deux fois la prochaine fois que ces cow-boys voudront aller faire la loi autour de leurs frontières (encore que, ils ne semblent pas avoir une idée exacte de la signification de ce mot).

Israël, encore et toujours, balance des bombes à sous-munitions qui vont rester là pour des années. Vu le nombre de ces engins qui auraient dû s'auto-détruire mais qui sont toujours là, on est face à deux hypothèses : soit les fabricants d'armes sont effectivement incapables de fabriquer ces munitions de manière à répondre à leur cahier des charges (et une certaine industrie liégeoise devrait également en tirer des conclusions), soit Israël a volontairement transformé la région bombardée en région inhabitable et c'est intolérable.