28 mars 2006

Le PASS dans l'impasse

On viendra encore nous dire qu'il faut mettre l'accent sur la formation. Qu'il faut attirer les jeunes vers des formations scientifiques...

Quand on a un formidable outil d'éducation, on lui demande d'être rentable comme une vulgaire entreprise. A Namur, il serait temps qu'on apprenne que le parc d'aventures scientifiques n'est pas un parc d'attractions. Et à le financer correctement plutôt qu'à jeter l'argent par les fenêtres à retaper un morceau de tarmac inutile au coeur des Ardennes.