10 novembre 2005

Pathétique

Maintenant que l'étendue du désastre dans le dossier Francorchamps se mesure pleinement, les incompétents des années passées s'escriment à se renvoyer mutuellement la responsabilité.

Essayons un moment d'imaginer quelles politiques auraient pu être mises en oeuvre avec 10 ou 14 millions d'euros par an...
En lieu et place, on les a jeté par la fenêtre pour rien sinon faire du chiffre électoral.