13 octobre 2005

Politique à l'italienne

Après que Berlusconi ait fait voter tout ce qui était nécessaire à permettre sa complète immunité, voici que la droite italienne révise le code électoral de sorte à garder le pouvoir aux prochaines élections.

Pendant ce temps, il paraît qu'on prend des précautions pour éviter que la mafia n'intervienne dans les contrats négociés autour d'un grand chantier de construction (le pont par-dessus le détroit de Messines).

J'ose franchir le pas et lier les deux... J'en conclus que la mafia semble avoir abandonné la loi du silence pour adopter des techniques de marketing plus modernes...